Qui sommes nous?

La réflexion et le travail autour de la définition des limites du partage des matériaux de recherche ethnographiques engage l’expertise croisée et complémentaire des métiers techniques et  scientifiques de la recherche anthropologique. C’est pourquoi une spécificité de l’équipe du programme Anthropen est d’être composée à parité de personnels technique (ingénieur.e.s, documentalistes, archivistes) et de personnels chercheurs.euses et enseignant.e-chercheurs.euses. L’essentiel de l’équipe est affiliée au LESC (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), basé à Nanterre, et travaille e partenariat avec la MSH Mondes.

Le programme Anthropen s’appuie également sur la participation active de consultants (juriste et ethnomusiciologue), et d’experts des questions juridiques, techniques, et politiques liées au mouvement contemporain de l’Open Research Data (Ouverture des données de la recherche). L’équipe accueille ponctuellement des étudiant.e.s stagiaires pendant la durée du programme.

Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie comparative (LESC)

Des ingénieur.e.s de recherche:

  • Nicolas Bontemps : assistant systèmes et techniques audiovisuelles et multimédia
  • Frédéric Dubois : responsable de ressources documentaires, bibliothèque Eric-de-Dampierre
  • Hélène Gautier : chargée d’édition de corpus numériques
  • Aude Da Cruz Lima : chargée des corpus scientifiques , CREM
  • Bérénice Primot : chargée de ressources documentaires, CREM

Des chercheuses :

Des consultantes :

  • Marie-France Mifune : anthropologue, ethnomusicologue
  • Anne-Laure Stérin : juriste

Des stagiaires :

  • Cécile Manier : étudiante en Master 2 d’anthropologie à l’UPN
  • Margot Lebrun : étudiante en Licence (L3) d’anthropologie à l’UPN

Maison des Sciences de l’Homme Mondes (MshM)

  • Sara Tandar : responsable des humanités numériques

Experts externes

  • Véronique Ginouvès : ingénieure de recherche CNRS, phonothèque de la MMSH
  • Lionel Maurel : directeur adjoint scientifique de l’InSHS
  • Vincent Negri : chercheur CNRS, Institut des sciences sociales du politique-ENS Cachan
  • Damiana Otoiu : anthropologue, MCF à l’université de Bucarest